APPEL DE MEDECINS, DE PROFESSIONNELS DE SANTÉ ET DE SCIENTIFIQUES A SOUTENIR LA CIGARETTES ÉLECTRONIQUE

OPRÅB FRA LÆGER, SUNDFAGSFAGLIGE PROFESSIONELLE OG FORSKERE TIL STØTTE FOR ELEKTRONISKE CIGARETTER.
1 abril, 2018
KUTSU LÄÄKÄREILTÄ, TERVEYSALAN AMMATTILAISILTA JA TIEDEMIEHILTÄ SÄHKÖTUPAKAN TUKEMISEEN.
1 abril, 2018

APPEL DE MEDECINS, DE PROFESSIONNELS DE SANTÉ ET DE SCIENTIFIQUES A SOUTENIR LA CIGARETTES ÉLECTRONIQUE

APPEL DE MEDECINS, DE PROFESSIONNELS DE SANTÉ ET DE SCIENTIFIQUES A SOUTENIR LA CIGARETTES ÉLECTRONIQUE

En tant que médecins et professionnels de la santé, nous voyons quotidiennement des patients sévèrement atteints par le tabagisme, et dont beaucoup finiront par mourir ou dont la santé se détériorera gravement malgré notre aide et nos conseils. Le tabagisme demeure le problème de santé publique le plus grave à l’échelle mondiale.

Si les gens fument pour la nicotine, ils meurent des substances chimiques produites par la combustion du tabac. Les médicaments d’aide au sevrage tabagique actuellement disponibles n’ont malheureusement qu’une efficacité et une acceptabilité limitées pour la majorité des fumeurs. Nous croyons cependant qu’une solution existe: l’utilisation de cigarettes électroniques présente de toute évidence un immense potentiel pour aider de nombreux fumeurs à se détourner du tabac.

Dès lors, nous croyons fermement que – tant sur le plan éthique que sur le plan scientifique – notre responsabilité consiste à attirer l’attention sur les points suivants:

  • C’est la combustion du tabac et les 4000 substances chimiques qu’elle produit dans la fumée de cigarettes qui sont nocives pour la santé des fumeurs, et non la nicotine.
  • Les dangers relatifs aux e-cigarettes sont considérablement inférieurs à ceux du tabac. L’analyse des constituants de la vapeur de cigarettes électroniques indique que l’on peut estimer que les risques à long termes pour la santé liés à l’utilisation d’e-cigarettes sont au moins de 95 à 99% inférieurs aux risques liés à l’inhalation de fumée du tabac. 2
  • Il est très peu probable que la vapeur expirée par les utilisateurs de cigarettes électroniques puisse nuire à autrui; les concentrations de nicotine présentes dans la vapeur expirée sont en effet trop faibles que pour avoir des effets pharmacologiques sur des tiers. 3
  • Des essais contrôlés randomisés montrent que les cigarettes électroniques sont efficaces au niveau du sevrage 4 et des études portant sur l’utilisation d’e-cigarettes dans le cadre de vie réel indiquent qu’elles sont plus efficaces que d’autres méthodes d’aide au sevrage tabagique, y compris les thérapies de substitution nicotinique (TNS). 5
  • On estime que pour chaque million de personnes qui substituent l’utilisation de cigarettes électroniques à l’inhalation de fumée du tabac, quelques 6000 décès prématurés seraient évités chaque année 6
  • Les cigarettes électroniques ne « renormalisent » pas le tabagisme – ‘vapoter’ n ‘est pas fumer. Dans de nombreux pays, l’accroissement de l’utilisation de l’e-cigarette s’est accompagné d’une baisse continue des ventes de tabac ainsi que de la prévalence du tabagisme. 7

Les caractéristiques des cigarettes électroniques doivent toujours être comparées à celles des cigarettes traditionnelles, et la discussion sur l’absolue sécurité à long terme des cigarettes électroniques doit être mise en contraste éthique et scientifique avec l’absolue certitude de la nocivité de l’inhalation de fumée du tabac.

On estime que la cigarette électronique compte déjà 29 millions d’utilisateurs en Europe 8 mais nous pensons que les bénéfices liés à son usage, tant au niveau de la santé individuelle qu’à celui de la santé publique, sont freinés par des idées fausses sur le produit.

À la lumière des nombreuses études menées à ce jour, nous – en tant que professionnels de la santé – ne pouvons rester passifs face aux clairs avantages que présente la cigarette électronique en termes de santé publique.

Nous recommandons donc que nos collègues s’informent activement sur les cigarettes électroniques en tant que nouvel outil de santé publique pour la campagne globale actuelle de lutte contre les maladies liées au tabac.

Nous invitons nos collègues à signer cette déclaration soutenant le bien-fondé des cigarettes électroniques, sur base des preuves scientifiques et du débat éthique.

Confraternellement vôtre,

 

Group of professionals who support this statement.

Si vous souscrivez au manifeste de M.O.V.E., cliquez sur l’image ci-dessous pour ajouter votre nom à la liste de ses signataires

 

SUPPORT M.O.V.E
Sign up Now!


If you agree with the M.O.V.E statement please click on the button below to add your support.
 


1 Russell, M. A. Low-tar medium-nicotine cigarettes: a new approach to safer smoking (1976) BMJ  1 (6023) 1430-1433

2 Farsalinos, K. E., & Polosa, R. (2014). Safety evaluation and risk assessment of electronic cigarettes as tobacco cigarette substitutes: a systematic review. Therapeutic Advances in Drug Safety, 5(2), 67–86. doi:10.1177/2042098614524430

3 Hajek P, Etter J-F, Benowitz N, McRobbie H (2014) Electronic cigarettes: review of use, content, safety, effects on smokers, and potential for harm and benefit. Addiction.

4 McRobbie, H., Bullen, C., Hartmann-Boyce, J., & Hajek, P. (2014). Electronic cigarettes for smoking cessation and reduction. The Cochrane Database of Systematic Reviews, 12, CD010216. doi:10.1002/14651858.CD010216.pub2

5 Brown, J. et al (2014).  Real-world effectiveness of e-cigarettes when used to aid smoking cessation: a cross-sectional population study. Addiction doi:10.1111/add.12623

6 West, R. B. J. (2014). Electronic cigarettes : fact and fiction. British Journal of General Practice, (September), 442–443.doi:10.3399/bjgp14X681253

7 West R, Brown J, Beard E. Trends in electronic cigarette use in England. Smoking Toolkit Study 140122. 2014.www.smokinginengland.info/latest-statistics

8 Vardavas, C.et al (2014). Determinants and prevalence of e-cigarette use throughout the  European Union: a secondary analysis of 26 566 youth and adults from 27 Countries.  Tobacco Control, 1–7. doi:10.1136/tobaccocontrol-2013-051394

 

1 Comment

  1. Des professionnels de santé s’unissent pour soutenir le vaporisateur | Cigarette électronique dice:

    […] Dans la lignée du Dr Presles et de son appel des 100, un collectif européen de cinq médecins et scientifiques appelle ses pairs à soutenir un manifeste sur l’e-cigarette : le Medical Organizations supporting Vaping and Electronic cigarettes (MOVE). […]

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *